Faculté Libre d'Astrologie de Paris (FLAP)

Le but de ce blog est lié à la création en 1975 du Mouvement Astrologique Universitaire (MAU) . Il sera donc question des passerelles entre Astrologie et Université mais aussi des tentatives de constituer des enseignements astrologiques.
Constatant les lacunes des astrologues dans le domaine des
sciences sociales (hommes et femmes, structures
nationales et supranationales etc), la FLAP assurera à ses
étudiants des connaissances de première main et les plus
récentes qui leur serviront de socle pour appréhender
l'astrologie et en repenser les contours.
.
Soutenez nous en achetant à notre librairie en ligne sur priceminister/Rakuten VULCAINJH.

06 60 75 52 48 teleprovidence@yahoo.fr



"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou"Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube"

samedi 27 décembre 2014

Les deux formes de mancies en rapport avec l'espace-temps

deux approches divinatoires
par Jacques Halbronn

Nous sommes confrontés à deux inconnues: le temps et l'espace et c'est ce qui motive que nous nous adressions parfois à un voyant ou à une technique divinatoire.
I Le rapport à l'espace
La grande majorité des modes de divination ne traite point comme on pourrait le croire du temps mais bien de l'espace. On s'interroge
sur celui qui n'est pas présent, et plus généralement à ce qui se passe dans la tête d'autrui, ici et maintenant. Autrement dit, la question qie nous posons et que nous nous posons en un instant T est la suivante: dans quel état d'esprit se trouve "X" dans le moment présent?
La consultation divinatoire - et nous y incluons une grande part de la pratique astrologique de consultation- passe par l'envie de savoir ce que pense l'autre et notamment dans quelles dispositions il se trouve à notre égard, surtour quand les rapports se sont relâchés, que le contact s'est peu ou prou perdu depuis quelque temps.
Il ne faut guère s'attendre à davantage qu'à ce type de service, faute de quoi l'on risque fort d'être déçu.
II Le rapport au temps
Il existe des formes de mancies qui entendent traiter de cette autre inconnue qu'est le temps, c'est à dire l'avenir, le futur, qui se situent par conséquent au delà de ce qui se passe au moment même de la consultation.
La numérologie semble assez bien correspondre à une telle demande de projection dans le temps et elle traite des situations qui vont se
succéder, selon un certain rythme. Cela restera forcément assez général mais cela couvrira un champ autrement plus vaste que le seul
présent immédiat. D'où l'intérêt pour un praticien de combiner un savoir en rapport avec l'espace et un autre avec le temps (cf notre récente interview de Patricia Roffay, tarologue et numérologue, sur la chaîne You Tube- Jacques Halbronn Astrologie. Décembre 2014)
Une autre discipline semblerait en principe assez appropriée pour traiter du futur, c'est l'astrologie si ce n'est que seule une astrologie
cyclique fera l'affaire, c'est à dire une discipline en mesure d'avancer une série de dates balissant une quinzaine d'années, par exemple.
Or, la plupart des astrologues nous apparaissent, en fin de compte, et ce quel que soit leur clavier, limités à traiter du moment présent, même quand ils dressent le thème natal. En effet, ils lisent le thème natal comme s'il s'agissait du thème "horaire" et d'ailleurs, ils considèrent les transits qui actualisent le dit thème de naissance. C'est une astrologie horaire qui ne se donne pas comme telle mais qui ne fonctionne vraiment que sur le moment et en connaissance du contexte existentiel présent.
A côté d'une telle astrologie, il existe une astrologie "cyclique" qui se rapproche davantage de la numérologie- à moins que ce ne soit l'inverse- et que l'on retrouve dans l'astrologie de l'Inde avec les "dasas" qui attribuent à une succession de périodes une série de planétes.
Pour notre part, nous avons élaboré une astrologie articulée sur une série de cycles de 7 ans. Chaque période de 7 ans se divise en deux temps, le premier étant assimilable à la semence, à l'ébauche et le second à l'accouchement, à l'aboutissement.(cf le blog vidéo
facultelibredastrologiedeparis). Ce cycle est "mondial", il ne prétend pas à lui tout seul nous parler d'une personne en particulier et en ce sens, son usage sera complété par une pratique divinatoire "spatiale" au sens où nous l'avons définie plus haut (tarot, I Ching, géomancie etc)
On signalera aussi le cas des praticiens qui se contentent de tenir compte de l'âge et du sexe de leurs clients, sur la base de généralités qui ont certes toutes les chances d'être à peu près justes mais qui ne sauraient sérieusement s'apparenter au genre divinatoire. Nombreux sont au demeurant les devins qui tablent sur de telles informations basiques qui servent de garde fou tout comme lorsque l'on tient compte des moments de la journée ou des saisons de l'année.
En conclusion, on aura compris qu'à l'heure actuelle, les arts divinatoires sont surtout performants en ce qui conecrne ce qui est en train de se passer ici et maintenant et ne nous sont guère utiles pour éclairer un futur plus lointain que ce qui se profile lors de la consultation.
On évitera donc les "devins" qui se projettent dans le temps et inversement les numérologues qui veulent décrire notre caractère fixe alors qu'ils sont avant tout formés pour baliser les grandes tendances générales qui se suivent cycliquement. En ce sens, il ne faut pas
attendre d'une seule et même technique qu'elle traite pertinemment à la fois du moment présent et des échéances successives à venir sur plusieurs années.

27 12 14

Jacques Halbronn 27 12 14 L'ethno-savoir des groupes: le chant dans les ...


Jacques Halbronn 27 12 14 Le décrassage des savoirs, une mission mascu...


Jacques Halbronn 26 12 14 Les femmes et les différents modes de propreté


vendredi 26 décembre 2014

Jacques Halbronn 24 12 14 La disjonction et le retour aux sources. L'ét...


Jacques Halbronn 24 12 14 Les références chrétiennes au judaïsme dans l...


Jacques Halbronn 25 12 14 Les juifs comme signifiant et la relativité d...


Jacques Halbronn 25 12 14 Le rapport de la femme au signifiant, au con...


Jacques Halbronn Les hommes comme gardiens du signifiant. Le mythe de Py...


Jacques Halbronn 25 12 14 La dimension purement historique des dictio...


Jacques Halbronn L'homme comme Hercule et les Ecuries d'Augias. La pu...


lundi 22 décembre 2014

Jacques Halbronn 21 12 14 L'astrologie à deux coups: l'ascension de Nico...


Jacques Halbronn 21 12 14 Le changement valide le système et non le re...


Jacques Halbronn Influence du fait de l'émetteur ou du récepteur. Le ca...


Jacques Halbronn 21 12 14 Le XXIe siècle sera technologique ou ne sera ...


Jacques Halbronn Ne sacrifions pas le présent au passé!. Vieux et nouv...


Jacques Halbronn (JHB) Vivre ici et maintenant . Apprendre à aimer ce q...


Jacques Halbronn 21 12 14 Le mode d'emploi entre conscient et subconscient


Jacques Halbronn 21 12 14 L'astrologie à double détente dans le cycle de...


mardi 16 décembre 2014

Jacques Halbronn 16 12 14 La langue européénne comme ensemble de mots ...


Jacques Halbronn 16 12 14 Verticalité ou horizontalité dans le proce...


Jacques Halbronn 16 12 14 Le signifiant comme contenant et son esthétique


Jacques Halbronn 16 12 14 Le poids de l'écrit dans l'appréhension du m...


Jacques Halbronn 26 12 14 Peut-on s'exciter sur commande? Phénoménologi...


Jacques Halbronn 16 12 14 La viande sauvage (gibier) et la viande d'éle...


lundi 15 décembre 2014

Jacques Halbronn 15 12 14 Les réalités éphémères et le déni de réalité


Jacques Halbronn 15 12 14 Les contraintes de la dimension bio-technolo...


Jacques Halbronn 14 12 14 L'oeuvre "géniale" au prisme de l'espace-te...


Jacques Halbronn 14 12 14 La souffrance du mouton de Panurge et celle d...


Jacques Halbronn 14 12 14 Epistémologie de l'Histoire des Femmes. La d...


Jacques Halbronn 15 12 14 La matricialité partagée : création et procré...


Jacques Halbronn 15 12 14 Les contraintes de la dimension bio-technolo...


Jacques Halbronn L'usage" du ON comme moi collectif et comme renvoi à un...


samedi 13 décembre 2014

Joyeux Le regard de Marx sur la traduction française de 1872 12 14


Jacques Halbronn 12 12 14 Marx et Herzl et les traductions de l'allem...


Jacques Halbronn 13 12 14 La difficile cohabitation des sexes et des ...


Jacques Halbronn 13 12 14 L'astrologie, science (future) des niveaux de...


Jacques Halbronn L'affaire de l'ETAT JUIF déclarée officiellement. La c...


Jacques Halbronn 13 12 14 La transition de la disjonction vers la conjo...


jeudi 11 décembre 2014

Jacques Halbronn 11 12 14 La machine rivale de la femme


Jacques Halbronn 11 12 14 Les langues et le rapport entre l'écrit ...


Jacques Halbronn 11 12 14 La machine gynomorphique. Les défis de la ...


Jacques Halbronn 10 12 14 Le temps androgynal: le couple lié au sein ...


Jacques Halbronn 10 12 14 Le temps androgynal: le couple lié au sein ...


Jacques Halbronn 10 12 14 Le langage comme signe de l'absence


Jacques Halbronn 11 12 14 La compablité des deux premiers chapitres d...


mercredi 10 décembre 2014

Jacques Halbronn 09 11 14 Les femmes et les grands hommes. Fascinatio...


Jacques Halbronn L'astrologie est-elle nivelante? Globalisme et synonymie


Jacques Halbronn Le progrès est-il l'expression d'un manque? Le symptô...


Jacques Halbronn 10 12 14 La polysémie des "faits" au regard de la que...


Jacques Halbronn La dialectique du savoir et du pouvoir. 10 12 14 La ...


Jacques Halbronn Faut-il citer ses sources ou les dépasser? 10 12 14


Jacques Halbronn Les temps de l'androgyant et la dynamique du couple 1...


Jacques Halbronn Les femmes et les "grands hommes" : une ère révolue?


lundi 8 décembre 2014

Jacques Halbronn Ambivalences du sionisme : le laîc et le religieux au ...


Jacques Halbronn 07 08 14 Géopolitique du littoral méditerranéen (Israë...


Jacques Halbronn Ambivalences du sionisme : le laîc et le religieux au ...


Jacques Halbronn Prévention et généralisation. Le rapport au visuel 07 ...


Jacques Halbronn Le changement et la tentation du Mal.


Jacques Halbronn 08 12 14 La frigidité dans le couple, physique et men...


Jacques Halbronn 08 12 14 Le cycle de 7 ans et la montée en puissance


mercredi 3 décembre 2014

Jacques Halbronn L'écrit plus accessible cérébralement que l'oral. et...


Jacques Halbronn 03 12 14 Rôle futur du binome du français et de l...


Jacques Halbronn 03 12 14 La peinture abstraite et le principe de l'aut...


Jacques Halbronn 02 12 14 La dualité réel et virtuel est-elle un phéno...


Jacques Halbron Les débats autour de l'Astrologie dans le Talmud (traité...


Jacques Halbronn 03 12 14 Israël au sein l'Euro-méditerranée.


Jacques Halbronn 03 12 14 Quel statut et quel avenir pour Jérusalem ?


mardi 2 décembre 2014

Jacques Halbronn 02 12 14 Pour une approche scientifique du non -scienti...


Jacques Halbronn 02 12 14 La question du MAZAL. Israël a-t-il un astre ...


Jacques Halbronn 01 12 14 La problématique de l'élection, de l'ENTRE, d...


Jacques Halbronn 01 12 47 Le jeu de dupes : la farce de la cuisine


Jacques Halbronn Epistémologie des sciences de l'Homme: la question du c...


Jacques Halbronn De l'exploitation de soi-même à celle de l'autre. Le r...


Jacques Halbronn La consultation astrologique comme pratique secrète.


samedi 29 novembre 2014

Monique Lévi-Strauss interviewée par Jacques Halbronn, Maison de la Radi...


Annie Cohen interviewée par Jacques Halbronn Maison de la Radio 29 11 14


Annie Cohen interviewée par Jacques Halbronn IIe partie Maison de la Ra...


Jacques Halbronn 29 11 14 L'art et les régles du colloque: le café-phi...


Jacques Halbronn Le féminin sous le masque de l'universel. 29 11 14


Jacques Halbronn 29 11 14 La dimension cosmique du Shabbat dans la pri...


Jacques Halbronn 29 11 14 Droits et devoirs des femmes au prisme de la ...


mardi 25 novembre 2014

Jacques Halbronn 24 11 14 Les processus unificateurs par le passé ou pa...


Jacques Halbronn 25 11 14 Quel progrès pour la condition masculine?


Jacques Halbronn 25 11 14 Quel progrès pour la condition masculine?


Jacques Halbronn 24 11 1 4 L'autonomie au prisme du verbe- (se) "tenir...


Jacques Halbronn 25 11 14 La dialectique du Je et du nous, de l'individ...


Jacques Halbronn 25 11 14 Ce qui vient de nous et ce qui nous est ajou...


Jacques Halbronn L'Homo Oeconomicus en amont et en aval. Avenir de l'Oc...


Jacques Halbronn 24 11 14 Le masculin et le féminin et les déviances de ...


Jacques Halbronn 24 11 14 Usurpation et processus d'assimilation sociale


dimanche 23 novembre 2014

Dr Régis Nissim Sachs interviewé par Jacques Halbronn 23 11 14

Gérard Silvain interviewé par Jacques Halbronn 23 11 14

Dr Sauveur Boukris interviewé par Jacques Halbronn 23 11 14

David Elkaim interviewé par Jacques Halbronn 23 11 14

Michèle Kahn interviewée par Jacques Halbronn 23 11 14

Jacques Halbronn 23 11 14 Les obstacles épistémologiques dans les études...

Jacques Halbronn 23 11 14 Démographie et végétarisme. La sélection de...

Jacques Halbronn Le franco-judaïsme au milieu du XIXe siècle dans les ...

Jacques Halbronn Le rapport signifiant-signifié dans le rapport des Jui...

Jacques Halbronn 23 11 14 Le rôle sélectif des femmes ; des spermatozo...

Jacques Halbronn 23 11 14 L'étrange rapport des Juifs à la langue hébr...

Jacques Halbronn 23 11 14 Démographie et végétarisme. La sélection de...

mardi 18 novembre 2014

Jacques Halbronn L'amour et le désamour de soi-même au prisme de l'alté...


Jacques Halbronn Astrologie 18 11 14 Les modes de production des signifi...


Jacques Halbronn 18 11 14 Réflexions sur les cafés philo. Vers une nou...


Jacques Halbronn 18 11 14 L'écrit et les conserves, l'oral et les prod...


Jacques Halbronn 18 11 14 Linguistique et Economie: L'argent comme sign...


Bernard Henri Lévy, Autour de l'antisémitisme, Journée du CRIF 16 11 1...


Jacques Halbronn 15 11 14 Le besoin de sésames et la robotisation des ...


Jacques Halbronn 17 11 14 La question des récurrences au regard des t...


Jacques Halbronn 17 11 14 La question des récurrences au regard des t...


Jacques Halbronn 18.11 14 Le signifiant comme Art de la mémoire. L'imag...


Bruno Elie Dray interviewé par Jacques Halbronn, sur l'influence de l'hé...

lundi 17 novembre 2014

Jacques Halbronn 16 11 14 Progrès et hérésie. Etre en avant et en ava...


Bernard Henri Lévy, Autour de l'antisémitisme, Journée du CRIF 16 11 1...


Jacques Halbronn 16 11 14 Etymologie et genése des signifiants. Par del...


Jacques Halbronn 17 11 14 La sacralisation de l'alphabet en hébreu mod...


Jacques Halbronn 16 11 14 La tentation des raccourcis et la pente alié...


Jacques Halbronn 16 11 14 Le piége de la statistique en astrologie mo...


Jacques Halbronn 17 11 14 L'écriture comme vecteur de décadence. L'orali...


Jacques Halbronn 17 11 14 Le couple au prisme de l'altérité intérieure...


Jacques Halbronn 15 11 14 Le besoin de sésames et la robotisation des ...


lundi 10 novembre 2014

Jacques Halbronn 10 11 14 Féminisme, conspirationisme, totalitarisme.


Jacques Halbronn 9 11 14 Signifiants astronomiques et les concepts phil...


Jacques Halbronn 10 11 14 Le lâcher prise en alternance avec la rigueu...


Jacques Halbronn 10 11 14 Féminisme, conspirationisme, totalitarisme.


Jacques Halbronn 09 11 14 La mauvaise prévoyance et l'appel aux savoirs ...


Jacques Halbronn 09 11 14 La personnalité collective et la véritable i...


Jacques Halbronn 09 11 14 Cloisonnement et rationnement. La problématiq...


Jacques Halbronn 09 11 14 L'écrit comme marqueur de la mort. Le testament


Jacques Halbronn 09 11 14 L'écrit comme marqueur de la mort. Le testament


Jacques Halbronn 10 11 14 Les femmes et l'idée de Progrès