Faculté Libre d'Astrologie de Paris (FLAP)

Le but de ce blog est lié à la création en 1975 du Mouvement Astrologique Universitaire (MAU) . Il sera donc question des passerelles entre Astrologie et Université mais aussi des tentatives de constituer des enseignements astrologiques.
Constatant les lacunes des astrologues dans le domaine des
sciences sociales (hommes et femmes, structures
nationales et supranationales etc), la FLAP assurera à ses
étudiants des connaissances de première main et les plus
récentes qui leur serviront de socle pour appréhender
l'astrologie et en repenser les contours.
L'enseignement par le biais de vidéos est notre priorité. Cela
rejoint le phénoméne actuel du MOOC pratiqué désormais
par un grand nombre d'enseignants et qui ne se limite nullement à l'enregistrement des cours mais constitue un genre spécifique.
La Faculté Libre d'Astrologie de Paris est née la même année autour de trois femmes, Catherine Aubier, Jacqueline Belluc et Marielle Clavel (Garrel) qui constituent par leurs initiales ABC. Pendant 20 ans, des dizaines d'enseignants en astrologie se sont succédé, surfant sur une période de forte demande. Malheureusement, ces enseignements n'ont pas fait l'objet d'enregistrement. Nous accueillons dans ce blog divers enseignants comme on le faisait dans la tradition de la FLAP, de tous horizons, comme Didier Geslain, Jacky Alaïz, Daniel Cobbi, qui nous ont autorisé à filmer leurs interventions. Nous y a ajoutons, à titre de cours magistraux les exposés données à Bordeaux, depuis 2008, dans le cadre de l'Atelier d'Astrologique d'Aquitaine dirigé par Josette Bétaiolle. Nous accueillons également divers cours d'astrologie à l'instar de la chaîne astrologique Valérie d'Armandy sur You Tube
NB Les vidéos antérieures à 2013 ne sont plus en ligne sur ce blog. Elles ont été transférées sur la chaîne Jacques Halbronn YOU TUBE ou sur les Archives Vidéo de Teleprovidence


FAITES UN GESTE DE TEMPS EN TEMPS POUR NOS CHAINES ESOTERIQUES

Soutenez TELEPROVIDENCE. Si vous avez un compte PayPal, pensez à nous de temps en temps, Votre don servira à mieux renforcer les structures associatives qui sous-tendent le monde des praticiens du futur. C’est simple, notre compte c’est teleprovidence@yahoo,fr; Par exemple dix euro par trimestre, ce serait déjà sympa ! Chaque fois que vous trouvez une vidéo intéressante chez nous faites un geste, que ce soit tel ou tel de nos blogs ou de nos chaînes. . Chaque fois que votre vidéo vous fait mieux connaitre, ne nous oubliez pas. Mille petits gestes des uns et des autres, cela fait beaucoup. Vous pouvez aussi acheter des livres ésotériques à notre librairie en ligne sur Price Minister à VULCAINJH. (Catalogue en ligne avec les prix). Vous pouvez aussi nous aider en nous recommandant à des confrères pour que nous les filmions

Nous comptons sur vous

O2 04 14

JHB

06 60 75 52 48 teleprovidence@yahoo.fr


"Désormais, vous pouvez profiter de nos vidéos sur you tube en demandant simplement "teleprovidence"ou"Halbronn". Si certaines vidéos en venaient à manquer sur notre site, elles seront sur You Tube"

jeudi 18 février 2016

Jacques Halbronn Une nouvelle discipline issue de l'astrologie: la sexo-cyclologie

Une nouvelle discipline est née: la sexo-cyclologie
par  Jacques Halbronn

Une discipline progresse en se connectant avec d'autres champs de recherche.  En se repliant sur elle même, elle risque fort de végéter.  Cela vaut aussi quand une discipline  ne travaille pas sur sa genése. L'astrologie est un bon exemple de  ce double handicap. On pourrait  ajouter qu'une discipline a besoin d'apports nouveaux de personnes issus de divers horizons et formations.
La question du "genre" et celle du cycle concerne deux parents pauvres des sciences humaines du XXe siècle/  Or, ces deux domaines sont amenés à faire alliance et - c'est le cas de le dire, à se féconder mutuellement. Tous deux sont affectés d'un préjugé défavorable qui va de l'accusation de misogynie à celle  de superstition  archaïque. Le XXIe siècle ne saurait se permettre de poursuivre une telle politique de l'autruche.
En  effet, l'on comprend aisément que  ce double champ  concerne  le fonctionnement des sociétés tant  sur le plan de l'espace que du temps social. Il y a là manifestement du refoulé/.
On ne saurait assimiler nos travaux en cyclologie à l'Astrologie actuellement en vigueur,  dominante.  Ce serait un amalgame regrettable même si l'on pourrait retrouver une origine commune en remontant très loin dans le passé.
En tant qu'historien de l'astrologie  et plus largement des textes et des langues,  nous pourrions consacrer un large développement aux ramifications  partant d'une même source et aux raisons qui auront conduit à  séparer radicalement  ce que nous appelons  sexo-cyclologie et  astrologie.
Nous dirons, en résumé,  que l'astrologie a renoncé à sa dimension cyclologique lorsqu'elle a voulu intégrer  l'ensemble des astres tournant, du moins en apparence, autour de la Terre - ce qui correspondit longtemps au nombre 7, avant que l'on ne découvrit de nouveaux astres,  à partir de Galilée puis de Herschel. Or, selon nous, le nombre 7 ne devait pas son importance au nombre de "planétes" (incluant les luminaires, Lune et Soleil) mais bien au fait que si l'on divisait par 4 la course de la Lune ou celle de Saturne, on obtenait le dit nombre 7. Déjà du temps de  Claude Ptolémée et de sa Tétrabible,  le pli avait été pris depuis longtemps. Cela rejoint  la problématique biblique du dieu unique puisqu'il s'agit là de s'en tenir au cycle d'un seul astre et non de combiner plusieurs astres entre eux.  Par ailleurs,  l'astrologie  a fini par  ne plus penser le rapport planéte/étoile fixe alors que selon une telle configuration est cruciale pour l'astrologie. En effet, il existe une sorte de croix des  "fixes"  constituée des étoiles Aldébaran,  Régulus, Antarés et Fomalhaut qu'une tradition millénaire désigne sous le nom d'étoiles "royales".  Ce sont ces 4 étoiles qui servent à diviser le cycle de Saturne en 4 temps de 7 années.  On dira que ce sont ses 4 épouses, ce qui nous raméne à Jacob, le père de 12 tribus (à rapprocher des 12 mois) avec 4 femmes, dont  Léa et Rachel ainsi que deux servantes.
Cette image de fécondation nous raméne au volet sexologique de la SC.  La conjonction de Saturne avec l'une ou l'autre des 4 étoiles  suscite un rapprochement entre le monde de  hommes et celui des femmes, les homme transmettant aux femmes, au cours d'une période de 3 ans 1/2- soit la moitié de 7- toutes sortes de données nouvelles. C'est le temps d'un rapprochement entre les hommes les plus créatifs, les plu "géniaux" et les femmes les plus récéptrices et les moins chargées d'acquis antérieurs.
A  contrario, en phase de disjonction,  quand le rapport de Saturne avec la croix des fixes est le plus distendu, cela conduit à une séparation croissante entre ces deux mondes. Les femmes pleines de ce que les hommes leur ont apporté, ne sont plus en demande et les hommes n'ont plus rien à leur donner et  se lancent dans de nouvelles observations qui n'aboutiront qu'à la conjonction suivante.
Autrement dit, les  femmes sont réceptrices en phase conjonctionnelle et  émettrices en phase  disjonctionnelle et inversement pour les hommes. On ne peut -on le voit- dissocier une analyse psychologique d'un certain contexte cyclique et c'est probablement l'obstacle épistémologique qui aura entravé les études sur le genre (gender studies)

JHB
18 02  2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire